• dim. Mai 12th, 2024

Le Taquin

Roi du cocktail

La fabrication du genepi : découverte de la liqueur de montagne

Cocktail avec genepi

Si vous êtes curieux de savoir comment est fabriquée cette fameuse liqueur montagnarde appelée genepi, nous allons explorer ensemble les différentes étapes qui permettent d’obtenir ce savoureux breuvage. De la cueillette des plantes au processus d’alcoolisation, préparez-vous à être immergé dans l’univers mystérieux du genepi.

Au cœur des Alpes, la précieuse plante répondant au nom d’aelred s’épanouit à haute altitude et dévoile les secrets de cette recette légendaire. La Savoie offre un écrin parfait où cueillir avec amour ces fleurs rares. Puis vient le mariage subtil de l’alcool blanc et du genepi noir, pour donner naissance à une liqueur disponible en diverses nuances, parfums et degrés d’intensité. Eyguebelle ajoute sa touche magistrale aux cocktails qui célèbrent la vie en réunissant passionnés dans une expérience gustative unique.

Du sommet des Alpes à la bouteille :

L’artemisia, ou plante de genepi, pousse principalement dans les montagnes des Alpes. Sa cueillette se fait généralement entre juillet et août, et nécessite une attention particulière pour préserver les espèces protégées. Une fois les brins de genepi récoltés, ils sont soigneusement nettoyés et séchés avant d’être utilisés pour préparer la liqueur. Les recettes varient selon les régions et les traditions familiales, mais le principe reste le même : faire macérer les brins d’artemisia dans un alcool fort, comme l’eau-de-vie ou le brandy. Cette macération durera généralement entre trois semaines et plusieurs mois.

Fabrication maison de la liqueur de genepi :

Pour confectionner votre propre liqueur de genepi à la maison, il vous faudra quelques ingrédients de base et un peu de patience. Voici une recette traditionnelle pour réaliser un délicieux genepi :

  • Ingrédients : 40 brins de genepi séchés, 1 litre d’alcool blanc à 40°, 300 g de sucre, et 50 cl d’eau.
  • Macération : Placer les brins de genepi dans une bouteille ou un bocal et ajouter l’alcool. Laisser macérer pendant au moins 40 jours à l’abri de la lumière.
  • Sirop : Faire chauffer l’eau et le sucre pour préparer un sirop. Laisser refroidir, puis ajouter le mélange à la macération.
  • Filtration : Après avoir laissé reposer pendant quelques jours, filtrer le mélange pour retirer les brins de genepi.
Lire aussi  Quelle différence entre Spritz et Aperol ?

Et voilà ! Votre liqueur de genepi est prête à être dégustée. Il ne vous reste plus qu’à trouver une belle bouteille pour la conserver et partager ce précieux nectar avec vos proches. N’hésitez pas à consulter différents avis avant de vous lancer dans la confection du genepi, certaines variantes peuvent être plus ou moins appréciées selon les goûts.

Bonne dégustation et n’oubliez pas de savourer cette liqueur avec modération !

Le processus de macération : étape clé de la fabrication du genepi

La macération est une étape essentielle dans la préparation du genepi. Cette technique consiste à faire infuser les brins de la plante artemisia dans un alcool approprié, généralement du rhum ou de l’eau-de-vie, pendant une durée déterminée. La plupart des recettes traditionnelles suggèrent une période de macération d’environ 40 jours, mais certaines peuvent varier entre 15 et 60 jours selon le goût souhaité et les ingrédients utilisés.

Durant cette période, les principes actifs et les arômes des plantes se diffusent lentement dans l’eau-de-vie, lui conférant ainsi ses propriétés médicinales et gustatives caractéristiques. Il est recommandé de remuer régulièrement la préparation pour optimiser l’extraction des saveurs et des bienfaits. Une fois la macération terminée, il ne reste plus qu’à filtrer le mélange pour en séparer les brins et obtenir une liqueur limpide.

Variétés d’artemisia et conseils pour la cueillette du genepi

L’artemisia, plante star dans la fabrication du genepi, se décline en plusieurs variétés présentes en montagne, notamment dans les Alpes. Parmi les plus couramment utilisées pour la confection de la liqueur, on peut citer l’artemisia mutellina, l’artemisia umbelliformis et l’artemisia genipi. Chaque variété apporte des nuances gustatives et des propriétés médicinales spécifiques, permettant ainsi d’élaborer des recettes aux saveurs diverses et variées.

La cueillette de ces plantes doit être réalisée avec précaution, en respectant les réglementations locales et en veillant à leur préservation. Il est conseillé de ne ramasser que quelques brins par pied et de privilégier la cueillette en altitude, où les arômes sont plus concentrés. Dans tous les cas, il est indispensable de demander l’avis d’un expert ou d’utiliser un guide de reconnaissance des plantes avant de se lancer dans la récolte.

  • Ingrédients clés : artemisia, alcool, eau, sucre (sirop ou miel)
  • Outils nécessaires : bouteille, entonnoir, filtre
  • Période idéale de cueillette : fin juillet à septembre (floraison)
  • Durée de macération : 15 à 60 jours selon recette et préférence
Lire aussi  Comment devenir mixologue ?

Variations de recettes et personnalisation de la liqueur

En matière de recettes de genepi, il n’existe pas de règles absolues et chaque artisan, qu’il soit débutant ou expérimenté, peut laisser libre cours à son imagination. Il est possible d’ajuster les proportions d’alcool, d’eau et de sucre selon ses préférences gustatives, ou encore d’introduire des ingrédients supplémentaires tels que des épices, des zestes d’agrumes ou des herbes aromatiques pour personnaliser sa liqueur.

Conservation et dégustation du genepi

Une fois filtrée et mise en bouteille, la liqueur de genepi se conserve idéalement à l’abri de la lumière et dans un endroit frais. Bien que cette boisson puisse être dégustée immédiatement après sa préparation, il est généralement conseillé de la laisser reposer quelques mois afin qu’elle développe pleinement ses saveurs et ses arômes.

Découvrez le plaisir de réaliser votre propre genepi, un trésor des montagnes

Au fil des pages, vous avez pu découvrir les secrets entourant la fabrication du légendaire genepi, cette liqueur emblématique des Alpes. De la cueillette minutieuse des plantes en passant par l’étape cruciale de la macération, vous êtes maintenant prêt à relever le défi et à élaborer votre propre recette. Alors, n’hésitez plus et partez à l’assaut des montagnes pour dénicher les précieux brins d’artemisia qui donneront vie à votre liqueur maison. Bonne dégustation et surtout, savourez avec modération !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *